Il est normal d’hésiter devant une situation inhabituelle, comme par exemple lors de la découverte d’une personne inconsciente. Cependant, une bonne préparation vous permettra d’appréhender au mieux ces cas de figure, et d’y faire face efficacement, sans paniquer. C’est le meilleur moyen pour apporter votre aide à une personne en difficulté.
Dans cet article, nous avons recensé les différentes questions que l’on a pu nous poser lors de visites terrain, et nous allons tenter d’y répondre de la façon la plus claire possible.
Si vous êtes gérant d’un établissement recevant du public et que vous souhaitez connaitre vos obligations, nous vous conseillons plutôt la lecture de cet article.

Défibrillateur

Défibrillateur au mur

Sommaire

Que trouve-t-on dans la mallette / l’armoire / la housse ?

Selon les modèles, les défibrillateurs sont placés soit dans des coffrets, dans des armoires, ou encore dans des housses. Parfois, le fait de prendre un défibrillateur va déclencher une alarme. Ne vous inquiétez pas, celle-ci vise à protéger les défibrillateurs du vol et/ou à alerter les personnes alentour. Elle ne vous empêche pas de l’utiliser.
Celui-ci est généralement fourni avec :

  • des gants pour vous protéger si la victime saigne
  • des ciseaux pour découper les vêtements si besoin
  • des compresses pour nettoyer la peau avant de fixer les électrodes
  • un rasoir pour pouvoir fixer les électrodes si cela est nécessaire
  • un embout de bouche-à-bouche

Dois-je aller chercher le défibrillateur si je découvre une personne inconsciente ?

Non, si vous découvrez une personne inconsciente, vous devez rester près d’elle et appeler les secours immédiatement. Envoyez quelqu’un chercher le défibrillateur le plus proche. Si vous ignorez son emplacement, vous pourrez trouver cet élément sur les plans d’évacuation de l’établissement. Il existe également des applications mobiles type « Staying Alive » qui recense les défibrillateurs dans le monde et qui permet d’en signaler de nouveaux.

Y a-t-il des choses à faire avant de brancher le défibrillateur ?

Appeler les secours est le premier réflexe à avoir. Vous devez positionner la victime allongée, idéalement sur une surface rigide et sèche. Vous devez vous assurer également que la personne est réellement inconsciente. Pour ce faire, prenez ses mains et posez-lui des questions « Est-ce-que vous m’entendez ? », « Serrez ma main si vous m’entendez ». Vérifiez également qu’elle ne respire plus : dégager les voies respiratoires en basculant la tête de la victime en arrière, et placer votre oreille au niveau de sa bouche afin de sentir ou entendre un souffle. Enfin, si nécessaire, commencez directement le massage cardiaque sans attendre le défibrillateur. Chaque minute compte.

Puis-je faire plus de mal que de bien en essayant de sauver une personne ?

Tout d’abord, vous devez vous assurer qu’il n’y a personne de plus compétent que vous dans un périmètre très proche. Appelez « à l’aide » : dans la rue, des soignants peuvent être présents. Dans votre entreprise, il y a peut-être des gens formés aux premiers secours, ou des sauveteurs secouristes du travail (SST). Puis, appelez le 15 ou le 18. La personne au bout du fil restera avec vous, vous conseillera, vous guidera. Écoutez-la et respectez ses consignes.
Si vous êtes seul(e), vous êtes l’unique espoir de la victime. Alors, osez, appelez les secours, et faites leur confiance. Le risque de causer du tort en pratiquant le massage cardiaque est négligeable comparé au risque de causer du tort en ne faisant rien.

Que se passe-t-il quand j’allume un défibrillateur ?

Appuyez sur « ON/OFF » pour allumer le défibrillateur. Ensuite, un guide vocal vous aide dans toutes les étapes de mise en place. Suivez simplement les instructions.

Comment placer les électrodes ?

Sur les électrodes est dessiné le schéma d’un buste et les emplacements des électrodes. Une première doit être placée sous la clavicule droite (au niveau de l’épaule), et l’autre sous le sein gauche, sur les côtes. Ensuite, branchez les électrodes au défibrillateur. Celui-ci va analyser le rythme cardiaque. Restez à l’écart de la victime en cas de choc électrique. L’appareil peut vous indiquer de continuer la RCP, c’est-à-dire de continuer la réanimation cardiopulmonaire (donc le massage cardiaque). Vous devez laisser les électrodes sur la personne jusqu’à l’arrivée des secours, même si la personne se réveille.

Puis-je choquer une personne par erreur ?

Non, les défibrillateurs à disposition mesurent le rythme cardiaque. Ils sont autonomes et prennent la décision de choquer à votre place. Vous ne pouvez pas forcer un défibrillateur à envoyer un choc électrique. Dans le cas d’un défibrillateur entièrement automatique, celui-ci délivrera le choc tout seul. Dans le cas d’un défibrillateur semi-automatique, il vous demandera d’appuyer sur un bouton pour délivrer le choc.

Que faire entre deux chocs ?

Une analyse cardiaque est effectuée par le défibrillateur toutes les deux minutes. Entre temps, si la respiration n’a pas repris, vous devez continuer le massage cardiaque. Rappel : 30 compressions thoraciques suivies de 2 insufflations, au rythme de 100 à 120 compressions par minute. Certains défibrillateurs possèdent un métronome pour vous aider dans le rythme du massage.

Que faire si la personne a un patch médicamenteux ?

Il faut enlever le patch et nettoyer le thorax pour enlever les résidus de colle. Vous pouvez alors placer votre électrode.

Que faire si c’est un enfant ?

Certains défibrillateurs possèdent une paire d’électrodes adulte et une paire d’électrodes enfant. S’il n’y a qu’une paire d’électrodes adulte et que vous êtes en présence d’un enfant ayant un trop petit thorax ou un nourrisson, placez une électrode à l’avant et une électrode à l’arrière, entre les omoplates. Le massage cardiaque s’effectue avec une seule main chez l’enfant, et avec seulement deux doigts pour le nourrisson (annulaire et majeur) mais le rythme reste le même (100 à 120 compressions / minute).

Que faire si la personne a un pacemaker ?

Dans le cas où la personne présente une pile électrique (souvent localisée au niveau de l’épaule droite), l’électrode se met en-dessous du boîtier (entre 5 et 8 cm en dessous) pour éviter de choquer le boîtier électrique.

Que faire si je suis dans la rue et qu’il pleut ?

Vous devez emmener la victime à l’abri en la tirant par les pieds. Vous devez sécher son buste avant de placer les électrodes.

Où puis-je m’informer ?

Vous trouverez les recommandations et référentiels concernant les premiers secours sur le site du ministère de l’Intérieur. Référez-vous toujours aux sources officielles.

Où puis-je me former ?

Là aussi, vous trouverez sur le site du ministère de l’Intérieur la liste des associations agréées par la Sécurité civile pour former aux premiers secours.

Comment savoir s’il y a des sauveteurs secouristes du travail dans mon entreprise ? Est-ce obligatoire ? Comment se former ?

Logo Sauveteur secouriste du travail

Logo SST

Tout salarié peut devenir sauveteur secouriste du travail (SST) sans prérequis particulier. En général, la formation SST s’étale sur 2 jours. Elle nécessite un recyclage tous les 2 ans.
Les SST sont obligatoires dans les ateliers où sont accomplis des travaux dangereux (art R4224-15 du code du travail) mais dans la pratique, il est recommandé d’en avoir dans chaque entreprise. Vous pouvez vous rapprocher de la médecine du travail pour avoir un conseil concernant la nécessité ou non de SST dans votre entreprise.
Souvent, vous verrez ce logo sur la porte du bureau de la personne SST, sur son vêtement, ou son casque. Rien n’oblige l’employeur à afficher les membres du personnel qui sont des SST, mais vous pouvez envisager de diffuser cette information par différents moyens.

La liste des organismes agréés pour former les SST est établie par l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité).

Que faire si j’ai d’autres questions ?

N’hésitez pas à nous contacter, nous enrichirons cette liste de questions au fur et à mesure des demandes et des rencontres.

Et si je veux m’équiper ?

N’hésitez pas à nous contacter , nous pouvons vous conseiller sur le choix d’un appareil en fonction de vos besoins, de votre activité…

Nos coordonnées
Ringenwald Incendie
27 rue de Cherbourg
BP10034
67026 Strasbourg
03 88 79 42 42
incendie@ringenwald.fr
Ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 12h et de 13h30 à 16h30

Certifications et Réglementation
Nous sommes certifiés APSAD pour les robinets d'incendie armés (n° 03/04/J5.F5) et pour les extincteurs (n° 181/07/04-285)
Consultez les réglementations

Tous droits réservés 2010-2019 Ringenwald